www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'athlé perche pays de l'aigle mortagne 61
Actualités
MEETING DE L'AIGLE 28 JUIN 2023
Commentez cette actualité
1 Juillet 2023 - HOFFMANN (Secrétaire)
MEETING DE L'AIGLE 28 JUIN 2023

Après plusieurs années d’interruption, le meeting de L’Aigle est revenu à la vie ce mercredi. Tel un convalescent, il s’est montré encore un peu émacié, avec seulement 58 compétiteurs chez les jeunes et 62 dans le meeting régional proprement dit.

 

Plusieurs satisfactions cependant :

·     D’abord, le club a montré sa capacité à reconstruire cette compétition, de manière certes modeste (il ne s’agissait pas de renouer avec les meetings nationaux et internationaux d’antan !) mais effective. Il a su mobiliser une bonne trentaine de bénévoles (juges fédéraux et régionaux,  speaker, athlètes et dirigeants), pour préparer la logistique, participer aux jurys et tenir la buvette, etc., 

·     La Municipalité a su nous soutenir, au plan financier bien sûr mais aussi pour la préparation du meeting (en particulier les employés municipaux et en tête le gardien du stade, très impliqué dans la logistique pour la dernière compétition de sa carrière),

·     Au plan de l’organisation, les épreuves se sont déroulées de manière tout à fait satisfaisante, dans les horaires prévus. Il fallait bien quelques minimes anicroches pour confirmer la règle (pistolet parfois un peu récalcitrant ou incompréhension sur le nombre d’essais à la longueur) mais elles sont passées inaperçues au regard d’un ensemble bien huilé,

·     Beaucoup d’épreuves ont été palpitantes (les 100 m, le disque, les 2000 m steeple, etc. et ont su tenir le public en haleine),

·     Les conditions météo optimales, avec un vent faible et une température raisonnable, ont permis de bonnes performances dans l’ensemble, avec plusieurs records personnels et de clubs. Le 2000 m steeple sénior, gagné haut la main par le querquevillois Yoan Jumelin,  est probablement la meilleure d’entre elles, aux côtés des 5,46 m à la longueur de la cadette Yanbou Djuikam (Mont-Saint_aignan), des 54’’94 aux 400 m haies du puciste Julien Curabet, des 45,94 m au disque du Mont-Saint-Aignanais Siegfried Mve, des 51’’08 au 400 m du junior mondevillais Sacha Polouchkine et des 11’’37 au 100 m du cadet Mahmood Brulbaut … sans bien sûr parler des appameurs, dont on retrace les « exploits » ci-après. Au total, ce seront donc 16 performances de niveaux national ou interrégional qui auront été réalisées dans la soirée : pas si mal !!!

 

Peut-être avons nous toutefois des raisons pour être quelque peu déçus par un public clairsemé et une participation inférieure à nos espoirs. La soirée neubourgeoise (27), beaucoup plus connue du fait de ses antériorités, se tenait le même jour et elle a drainé un nombre considérable d’athlètes qui auraient eu bien sûr avantage à venir chez nous mais ont malheureusement fait le mauvais choix : ils étaient 345 à s’aligner là-bas et les organisateurs ont ainsi pu mettre sur pied des relais et plusieurs séries dans beaucoup d’épreuves. Il faudra en tenir compte dans l’avenir. En particulier, il sera nécessaire trouver avec la Ligue de Normandie des solutions pour que des clubs voisins ne se fassent plus concurrence … mais il nous faut aussi réfléchir à la manière d’attirer plus de spectateurs  d’athlètes chez nous (programme ? Communication ? Etc.)

 

Il y a donc bien sûr des enseignements à tirer pour les prochaines organisations, afin de nous rendre encore plus performants. La réflexion qui va s’engager entre les athlètes et les dirigeants dans les semaines qui suivent, destinée à donner un nouvel élan au club, sera bien sûr l’occasion de nous pencher sur ce diagnostic mais, d’ores et déjà, il est peut-être possible de poser quelques jalons à chaud :

·     On a laissé bien seul notre Président pour préparer ce meeting : contacts avec les instances fédérales et de la Ligue, conception des programmes et de la communication, préparation de la logistique, etc. Il aurait certainement été possible de mieux nous répartir les rôles, chacun en fonction de ses compétences,

·     Pour attirer plus de monde, on peut se poser la question du jour de la semaine. Est-ce facile pour les athlètes salariés qui sont éloignés de L’Aigle de nous rejoindre en milieu de semaine ? Le contenu du programme doit-il être revu à la lueur de l’expérience 2023 ? Y a t’il d’autres modes de communication à explorer ? L’affiche apposée à l’entrée du stade, qui donnait l’impression d’interdire l’accès pendant la compétition, n’a t’elle pas découragé d’éventuels visiteurs ? Etc.

Avant de faire le bilan sportif de nos athlètes, il est temps de remercier chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont donné de leur temps pour permettre la réalisation de cet événement … et en premier lieu notre Président, qui a été le concepteur, le constructeur et la cheville ouvrière constamment au premier rang des acteurs de ce meeting.

 

Le résultat de nos athlètes :

Nous avons précédemment félicité Aissatou, pour son magnifique concours à la hauteur minime, et Thomas pour sa course parfaite au 2000 m steeple cadet.  Nous les suivrons bien sûr dans les jours prochains, jusqu’aux Pointes d’Or et au Championnat de France. Mais ils n’étaient pas les seuls en lice :

·     Chez les jeunes :

o  3 poussins participaient au triathlon. Les deux Lucas (Mariel et Vigouroux) encadraient Clément au classement final (respectivement 52, 33 et 39 points). Malheureusement, Lucas Mariel a terminé tristement cette rencontre puisque, suite à une bousculade au départ du 1000 m, il a lourdement chuté sur les haies déposées à proximité en attente du 400 m haies. Il s’est fracturé le poignet. Nous lui souhaitons un rapide rétablissement et un retour en pleine forme pour les Jeux du Perche

o  Nos 3 benjamines Wienide, Erell et Amandine étaient inscrites sur le triathlon, où elles occupent à elles seules les 3 places du podium. La 1èrebat ses records personnels aux 3 épreuves et au combiné (7’’75 aux 50 mètres, 1,40 m en hauteur, 7m au poids, pour un total de 88 points). Elle égale le record du club à la hauteur. Erell , pour sa part , bat son record à la longueur (3,76 m) et réalise 60 points au triathlon, alors qu’Amandine bat ses records à la longueur et au triathlon.

o  Nos benjamins Martin et Louka totalisent respectivement 64 et 39 points au triathlon. Le 1erbat son record personnel au javelot (18,25 m), comme d’ailleurs Tristan (16,06m) et Louka (11,73m). Tristan établit également sa meilleure marque au 1000 m (3’33’’01) et sur 50 m (8’’27).

o  En minimes filles, Aissatou réalise 99 points au triathlon, assez loin de son record départemental. Outre ses 1,60 m à la hauteur, elle franchit la ligne des 80 m en 11’’34 et surtout – tirée par Adrien – elle bat son record personnel au 1000 m (3’16’’10), à moins de 2’’ du record du club, toujours détenu par Amandine. Meredith tire bien son épingle du jeu, en battant de 4 dixièmes son record personnel au 80 m (11’’82) et en égalant son record à la longueur (4,36m), malheureusement avec le vent un poil trop favorable (2,10 m/s, seul essai de toutes les compétitrices où le vent a dépassé les 2m !). Florine  bat son record personnel au triathlon (47 points) pendant que Loanne faisait ses premier pas dans une compétition plein air (12’’50 au 80 m et 3,67m à la longueur),

o  Dans cette même catégorie chez les garçons, on doit signaler la facile victoire d’Emilien Chantepie au 1000 m (2’52’’66), quelques jours après sa magnifique cavalcade de Caen … Compte-tenu de la mission que s’était donné Adrien Tiaiba (cf. supra), ses 3’15’’03 ne reflètent évidemment pas son niveau. Ses 10’’39 au 80 m constitueront son temps de référence sur la distance, comme ses 33,63 m au javelot.

·     Dans le meeting régional :

o  Au 100 m féminin, Colombe Chaplain bat à deux reprises son adversaire du GA Basse Seine et réalise 13’’77, encore en retrait sur ses performances 2022. Autre junior, Ines Targit finit deux fois 3ème  et coupe la ligne en 13’’86, à 1 centième de son récent record personnel. La cadette Charlotte Setiano égale son record en 14’’21, mais cette fois-ci avec un vent défavorable de 1,20 m/s. Avec 3,95 m à la longueur, elle n’est pas si loin de son record hivernal.

o  À ce même concours, notre espoir Manon Aumoitte atterrit dans le sable à 5,32 mètres (2ème), avec malheureusement un vent légèrement trop favorable (2,10 m/s),

o  Chez les hommes, l’espoir Loan Besnard revient doucement en forme, même s’il est déçu par ses 12’’39 en séries du 100 m,

o  Au 400 m, l’espoir Thibaut Langlois continue d’afficher des temps dans un mouchoir (52’’67 cette fois-ci), alors que notre cadet 1èreannée Marcel Noa s’essayait sur son 1er400 m, avec un excellent temps  de 54’’68, qui laisse présager des futurs bonds en avant sur 800 m …

o  Le junior Joris Brusin a trop piétiné à ses passages des obstacles pour espérer remplir ses objectifs mais il réalise tout de même un correct 57’’38 au 400 m haies,

o  Nous avons souligné précédemment la performance IR2 de Thomas au 2000 m steeple mais un autre cadet se signalait également à la hauteur, Pierre Langlois qui - avec 1,58 m - ne réussit toutefois pas à passer les mêmes barres qu’à l’entraînement …

o  Au disque, ce sont les masters qui étaient à l’honneur : Hervé Belloc, avec 31,84 m, battait le record du club M45d’un certain Régis Desplatz … Quant à Julien Reigner, il doublait disque et javelot, avec des jets peut-être un peu inférieurs à ses attentes (27,2 m et 26,39 m)…

 

Le saviez-vous ?Lorsque des lanceurs se présentent à un meeting, avec la perspective de faire une performance qualificative ou de battre un record, et qu’ils viennent  avec leur engin, le caractère réglementaire de celui-ci doit être validé préalablement au concours et à son issue (au cas où cette dernière validation serait nécessaire par la performance réalisée). Pour cela, la Ligue nous prête des instruments de mesure sophistiqués. Par exemple, lorsqu’il s’agit de contrôler un javelot, on ne fera pas moins de 6 vérifications  : son poids, sa longueur, la longueur et l’angle de sa pointe, la longueur de la prise en main et l’équilibre général de l’engin. Il y a des tolérances mais il serait imprudent d’arriver avec un engin se situant à l’extrême limite basse de la norme. Par exemple, un poids sénior qui pèserait tout juste 7,260 kgs n’aura t’il pas perdu un gramme avec les impacts au sol lors du concours ?.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
25/06 >
18/06 >
17/06 >
16/06 >
16/06 >
13/06 >
06/06 >
04/06 >
03/06 >
01/06 >
29/05 >
22/05 >
22/05 >
20/05 >
18/05 >
17/05 >
02/05 >
02/05 >
24/04 >
20/04 >
PRISE DE LICENCE
TARIFS DES LICENCES SAISON 
2023 - 2024
DEBUT DE LA SAISON 
1 SEPTEMBRE 2023

ATHLE COMPETITION 120.00 €
ATHLE LOISIRS 60.00 €
(uniquement à partir des masters)

Pour retrouver la fiche d'inscription ADULTES
il faut cliquer-ici

Pour retrouver la fiche d'inscription
MINEURS
 il faut cliquer-ici



OU S'ENTRAINER APPAM 61

BELLEME

 Vendredi au gymnase à 18 H 00

 - de 12 ans 

à 19 H 00 + de 12ans. 02.33.73.08.26  - 06.59.97.40.61

MORTAGNE

Stade municipal

Lundi à 18 H 00 + de 12 ans.

Mercredi 17 H 30 + de 12 ans

Samedi 10 H 00 - 12 H 00 + de 12

Gymnase

Mardi 18 H 00 - de 12 ans 

 19 H 15 Athlé Loisirs.

06.22.21.78.43  - 06.87.10.89.67

L'AIGLE stade FOISY

Mardi - Vendredi + de 12 ans

   18 H 15 - 19 H 30

06.80.73.35.69

AUBE gymnase

Jeudi 18 h 00 - 19 h 15 - de 12 ans

06.80.73.35.69 

Les Espaces
NORMANDIE
ORNE