www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'athlé perche pays de l'aigle mortagne 61
Actualités
CHAMPIONNATS DE FRANCE CADETTES RÉUSSIS POUR MANON AUMOITTE
Commentez cette actualité
16 Juillet 2019 - BEAUDEUR (sécrétaire)
Merci à Pierre LECHAT pour son article sur Manon. 

CHAMPIONNATS DE FRANCE CADETTES RÉUSSIS POUR MANON AUMOITTE.

Qualifiée sur 100m haies et au saut en longueur ce week-end à Angers, la mortagnaise
Manon Aumoitte a répondu présente.
La grande messe nationale des cadets/juniors se déroulait de vendredi à dimanche dans le
somptueux stade du lac de Maine d’Angers. Pour la cadette Manon Aumoitte, c’était la
troisième fois en un an qu’elle avait gagné le droit de participer à cette compétition de
haut-niveau. En 2018, après un énorme saut à 5m89, elle avait découvert l’ambiance
particulière de championnats de France à Bondoufle. Fatiguée par sa saison à rallonge, elle
ne parvenait à franchir le cap des qualifications. 2019 était la saison de la confirmation pour
Manon. Plus régulière sur sa discipline fétiche du saut en longueur, elle ne réussissait
toutefois pas à sortir la grosse perf. Mais la mortagnaise a plus d’une corde à son arc.
Malgré une qualification ratée de peu en longueur cet hiver pour les France en salle de
Lievin, Manon était quand même présente dans le Nord au départ du 60m haies.
Demi-finaliste, la performance était superbe.
Cet été, ce week-end du 5-6-7 juillet était évidemment noté à l’agenda de Manon et de son
entraîneur Guillaume Fleuter. Très en jambe à l’entraînement, la mortagnaise réalise
pourtant un début de saison poussif avant de se rapprocher de ses standard au mois de
juin, au moment où il le faut. Plus détendue et expérimentée, elle gagne le droit de s’offrir
une double ration à Angers avec des qualifs à la fois en longueur (5m52) et sur les haies
(14’´49, record personnel). Hasard du calendrier, les haies et les qualifications de la
longueur étaient concentrées sur la journée du samedi. Beau programme !
La mortagnaise ouvrait sa journée par sa série du 100m haies. Commencer une telle
compétition n’est jamais chose facile et Manon eut en effet du mal à trouver son rythme
entre les obstacles. 6eme en 14’’91, elle se qualifie de justesse en demi-finale. L’essentiel
était acquis et la pépite de Lignerolles allait pouvoir se lâcher en demie, sachant que la
qualification en finale était mission impossible. 6ème de sa course en 14’’70 malgré une
grosse faute à l’avant dernière haie, le contrat est rempli puisque ce chrono constitue le
second temps de sa carrière. De quoi la mettre en confiance avant le second de ses travaux
de la journée : le concours de qualification du saut en longueur.
Certes Manon était mieux placée au bilan national sur les haies (15ème engagée à Angers)
qu’à la longueur (27ème engagée). Mais sa discipline de prédilection est bel et bien ce saut
en longueur. Cette épreuve qui l’a vue réaliser une performance stratosphérique il y a un an
à Fougères (5m89, perf N3). Celle pour laquelle Guillaume l’entraîne au quotidien.
L’entraîneur savait que son athlète en avait sous le pied. A Angers, devant une tribune noire
de monde, Manon a répondu présent au moment où il le fallait. Le mode de qualification
était simple : figurer parmi les 12 meilleures des deux concours de qualifications.
Concentrée et alerte d’entrée, la mortagnaise enchaîne les gros sauts. 5m45, 5m61, puis un
gros 5m66, sans aide du vent. Guillaume pouvait exulter. 10ème au total, grâce au second
meilleur saut de sa jeune carrière, Manon venait de gagner le droit de participer à sa
première finale nationale.
L’émotion et la fierté est forte chez les supporters ayant fait le déplacement. Ses parents en
premier lieu, son président a l’ACM Bruno Martin, Lohann, Babz, Philippe et Pierre. L’objectif
était plus que rempli. La finale récompense une saison aboutie.
Le dimanche donc, la petite Manon Aumoitte était de retour sur la piste, au sein d’un
concours hyper relevé et dans une ambiance incandescente. Après deux premiers sauts en
5m32 puis 5m49, la mortagnaise donne tout sur son dernier essai pour atterrir à 5m60.
Encore une performance N4 pour elle. Mais pas assez malheureusement pour figurer parmi
les 8 meilleures (il fallait réaliser 5m72) et disposer de trois sauts supplémentaires. Peu
importe. 11ème de ses championnats de France, Manon Aumoitte pouvait avoir le sourire.
Surtout, la façon qu’elle a eu de répondre présent le jour J malgré la pression et le public,
n’est pas donnée à tout le monde. C’est la marque des très grandes. La marque des
championnes. Peut être encore plus que lors de son envolée à 5m89, Manon a montré à
Angers toute l’étendue de ses ressources. Et pris date pour l’avenir.
Malheureusement cet avenir ne devrait pas s’écrire sous les couleurs de l’APPAM 61. Ses
performances lui permettent en effet d’évoluer à compter de la rentrée prochaine au pôle
espoir de Nantes. Malheureusement, et comme souvent, les cadres régionaux et fédéraux
semblent peu se soucier de la santé des petits clubs formateurs. La règle à Nantes est en
effet d’évoluer dans un club de la Ligue Pays de Loire. Manon signera donc dans un club
angevin la saison prochaine.
Dans tous les cas, malgré qu’elle ne soit qu’au début de sa carrière que l’on espère riche en
performances, la petite Manon aura marqué l’Histoire de l’APPAM 61. Par ses performances
ayant permis de hisser les couleurs du club au plus haut niveau national, mais surtout par sa
grande humanité et gentillesse. Nul doute que cet état d’esprit irréprochable et attachant ne
la quittera jamais.
Guillaume Fleuter, son entraîneur pendant la dernière année et demie, peut en tout cas être
fier du chemin parcouru. Formé à l’école du grand Regis Desplatz, le diamant Aumoitte se
devait d’être poli. Guillaume s’en est occupé de manière exceptionnelle au quotidien,
transformant le grand espoir du club en une des meilleures cadettes françaises. Une fierté.
Nous suivrons la dernière sortie de la saison de Manon avec attention le week-end prochain
du côté de Tours pour les interligues. Sans son coach, qui tentera de rejoindre Pierre Lechat
aux championnats de France Élite de Saint-Etienne (26-28 juillet).
Le week-end fut très riche pour le club puisque, en plus des performances de Manon, la
marcheuse Sophie Aldebert a remporté sa première médaille aux championnats de France.
A Cesson-Sevigné, Sophie a bouclé son 5000m marche en troisième position chez les F50.
Une nouvelle médaille chez les masters pour l’APPAM 61 après les exploits des années
précédentes d’Yves Rivet (100km) et Alexandre Richette (800m).
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
20/06 >
07/06 >
27/05 >
20/05 >
14/02 >
30/01 >
25/01 >
17/01 >
10/01 >
18/12 >
21/11 >
15/11 >
01/11 >
03/09 >
27/08 >
26/07 >
06/07 >
29/06 >
22/06 >
31/05 >
OU S'ENTRAINER APPAM 61

BELLEME

 Vendredi au gymnase à 18 H 00 - de 12 ans 

à 19 H 00 + de 12ans. 02.33.73.08.26

MORTAGNE

Lundi stade municipal

à 18 H 00 + de 12 ans.

Mardi 17 H 45 - de 12 ans 

 19 H 00 Athlé Loisirs.

Samedi 10 H 00 - 12 H 00

06.76.73.20.63

L'AIGLE stade FOISY

Mardi - Vendredi

   18 H 15 - 19 H 30

Mercredi 14 H 00 - 16 H 00

06.80.73.35.69

AUBE gymnase

Jeudi 18 h 00 - 19 h 15

06.80.73.35.69 

PRISE DE LICENCE
TARIFS DES LICENCES SAISON 
2022 - 2023
DEBUT DE LA SAISON 
1 SEPTEMBRE 2022

ATHLE COMPETITION 100.00 €
ATHLE LOISIRS 50.00 €
(uniquement à partir des masters)

Feuille d'inscription à retirer auprès des entraîneurs.
Les Espaces
NORMANDIE
ORNE